Levée de fonds

Paris, le 29 janvier 2018 – Geovelo annonce une levée de fonds de 600 k€ souscrite auprès d’IFP Energies Nouvelles (IFPEN) et le réseau de Business Angels Val’Angels.

Ce premier tour de table va permettre à la startup de consolider son avance technologique et d’accélérer son développement commercial en France et en Europe.

Geovelo est le premier GPS vélo qui guide les cyclistes avant, pendant et après leur trajet. Pour cela Geovelo calcule des itinéraires du plus court au plus sécurisé grâce à un algorithme multicritères prenant en compte la sécurité, le temps, le confort, et l’attrait touristique du parcours. En plus de proposer un véritable GPS pour les cyclistes, Geovelo intègre des fonctionnalités indispensables pour tout cycliste comme la géolocalisation des stationnements vélos, la disponibilité temps réel des vélos en libre-service ou des balades thématiques pour découvrir le territoire.

Cette solution, déjà installée sur plus de 10 agglomérations et métropoles en France, a également été primée en juin dernier par la région Île-de-France au Challenge Viva Technology.

Nathalie Alazard-Toux, Directrice du Centre de Résultats Développement industriel d’IFPEN, souligne : « Cette opération capitalistique permettra d’accélérer la mise au point d’innovations sur un marché du numérique et de la mobilité en pleine évolution et aux fortes perspectives de croissance ».

« Nous avons été séduits par ce projet qui met en valeur les solutions de mobilité verte dans les grandes villes tout en associant son parcours à la dimension culturelle de ces grands espaces. » précise Alberto GABAI, président de Val’Angels.

« L’arrivée de Val’Angels et d’IFPEN au capital va nous permettre d’être conseillé dans notre développement et d’accélérer notre déploiement en Europe » ajoute Gaël Sauvanet, président de Geovelo.

A propos

Geovelo est une startup incubée au Welcome City Lab à Paris et à la Cité de la Création et de l’Innovation MAME à Tours. Créé en 2010 le service Geovelo a été un des premiers calculateur d’itinéraire vélo européen. Aujourd’hui déployé à Paris, Nantes, Rennes, Orléans, Toulouse et Lyon, Geovelo est devenu un acteur incontournable de la chaîne numérique du déplacement bas carbone et entend déployer son écosystème modulaire à l’international.

Télécharger la version PDF : cliquez ici

Acquisition de données vélo d’Île-de-France Mobilités

Geovelo et ses partenaires remportent le marché public d’acquisition de données vélo d’Île-de-France Mobilités (anciennement STIF).

Paris, le 24 Novembre 2017 – Geovelo remporte le marché d’acquisition de données vélo d’Île-de-France Mobilités. Ces données permettront d’alimenter le portail régional de calcul d’itinéraire Vianavigo et de répondre aux besoins affirmés des cyclistes de pouvoir calculer des itinéraires adaptés dans une des plus grandes régions d’Europe.

Cette commande d’un nouveau type permet à la jeune pousse parisienne Geovelo de déployer son savoir-faire d’équipementier numérique vélo. Maîtrisant à la fois l’alimentation de la donnée, le service de calcul et le système de guidage, Geovelo propose aux autorités organisatrices de la mobilité d’intégrer pleinement le vélo sur leurs plateformes numériques.

Cette acquisition se fera en partenariat avec l’entreprise nantaise Carto-Cité et l’association MDB. L’ensemble des éléments collectés seront saisis sur la cartographie ouverte, collaborative et mondiale OpenStreetMap. Ceci permettra d’initier avec les collectivités, les associations et les opérateurs de transport une acquisition partagée, gage de qualité et d’exhaustivité sur une durée de quatre ans. Le partenariat avec l’association MDB sera l’occasion de profiter de la connaissance des cyclistes locaux à l’amélioration et l’animation de cette donnée.

A propos

Geovelo est une startup incubée au Welcome City Lab à Paris. Créé en 2010, le service Geovelo a été l’un des premiers calculateurs d’itinéraire vélo européen. Aujourd’hui déployé à Paris, Nantes, Rennes, Orléans, Toulouse et Lyon, Geovelo est devenu un acteur incontournable de la chaîne numérique du déplacement Bas-Carbone et entend déployer son écosystème modulaire à l’international.

– Facebook : http://www.facebook.com/geovelo

– Twitter : @geovelofr

– Instagram : @geovelofr

 

Télécharger la version PDF : cliquez ici

Geovelo était a VivaTechnology !

Les 15/16/17 juin dernier se tenait VivaTechnology le salon qui promeut les start-up et nouvelles technologies. 50 000 personnes étaient attendues Porte Versailles à Paris, pour découvrir les innovations de l’année et rencontrer des personnalités tels que Bernard Arnault, PDG de LVMH.

 

viva tech
Cette année, Geovelo tenait un stand dans l’espace de la région Ile-de-France.

En collaboration avec l’IFPEN (institut français du pétrole et des énergies nouvelles), la start-up a participé au challenge “VivaTechnology” organisé par la région Ile-de-France. Ils y ont présenté leur solution pour mesurer l’état des pistes cyclables en temps réel… Et ont gagné !

geovelo

IFPEN

 

Ce projet se découpe en deux parties :

La première concerne un dispositif intégré à l’application smartphone Geovelo. Lorsque le cycliste roule, un capteur prend en compte l’état des voiries (pentes, bruits, types de revêtements…) et analyse le comportement du cyclistes face à ces infrastructures.
Les collectivités peuvent ensuite exploiter ces données pour améliorer leurs réseaux cyclables et proposer aux cyclistes des aménagements urbains dignes de ce nom !

La seconde permet l’optimisation des dépenses énergétiques d’un cycliste. Il pourra ainsi avoir en avance une estimation de ses dépenses énergétiques puis un compte rendu statistique une fois l’effort réalisé.
Geovelo et l’IFPEN ont même pensé aux cyclistes utilisant des vélo à assistance électrique. Le pourcentage de batterie nécessaire pour effectuer un itinéraire est indiqué, et tout au long du trajet, le niveau d’assistance le plus adapté est recommandé, à la fois pour faciliter le trajet du cycliste mais également pour optimiser la batterie.

presentation geovelo
Les efforts de ces deux organisations ont été récompensé et le développement de ces projets devraient réserver de belles surprise. En tout cas chez Geovelo, on a déjà hâte d’être à l’édition VivaTechnology 2018 !

 

Retour sur Aménagements-Cyclables.fr

En septembre 2015, nous lancions un nouveau site pour visualiser les aménagements cyclables en France et proposer des statistiques à l’échelle d’une commune, d’un département ou d’une région : après un peu plus d’une semaine de travail, le site www.amenagements-cyclables.fr était né ! Un an après sa sortie, nous avions envie de vous reparler de ce projet et de faire un premier bilan.

amenagements-cyclables

 

Une vraie carte interactive des aménagements cyclables

L’idée initiale était de proposer une carte interactive sur laquelle il serait possible d’avoir une vision globale des aménagements cyclables en France. Derrière cette idée, l’enjeu était de motiver les territoires à renforcer leurs aménagements cyclables, ou du moins à ouvrir les données et à les rendre disponibles, utilisables et améliorables par tous.

 

Des données ouvertes

Des statistiques et des données sur les aménagements cyclables, il en existe un peu partout et malheureusement de façon non uniforme. Certaines villes annoncent des « kilomètres d’aménagements » sans préciser s’il s’agit de pistes cyclables, de bandes cyclables ou bien de couloirs de bus partagés. Certains territoires vont également intégrer les double-sens cyclables dans ces chiffres, d’autres territoires non. Notre objectif était donc de proposer des statistiques uniformes sur tout le territoire et avec les mêmes méthodes de calcul.

Et pour réaliser cela, quelle meilleure façon de faire que d’utiliser des données ouvertes et vérifiables par tout le monde ? Grands contributeurs d’OpenStreetMap, nous nous sommes naturellement tournés vers ce beau projet. En effet, il ne faut pas oublier que Geovelo utilise les données OpenStreetMap et que nous sommes également l’un des principaux contributeurs en France. Plus ces données sont de qualité et plus Geovelo propose des itinéraires pertinents.

Se baser sur OpenStreetMap permet également de faire un état des lieux des données libres recensées sur toute la France mais peut avoir d’autres bénéfices :

  • pousser les territoires à libérer leurs données,
  • encourager les cyclistes à contribuer sur OpenStreetMap pour renseigner les aménagements cyclables existants.

 

Des réactions sur les réseaux sociaux et dans la presse

Suite au lancement du site, nous avons pu observer de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Le web et la presse ont ensuite largement repris l’information bien souvent pour comparer les régions entre elles ou mettre en avant les aménagements cyclables d’un territoire donné :

  • Marsactu – 5 fois moins de pistes cyclables à Marseille qu’à Nantes – Article Mars Actu
  • Nice Matin – Votre ville a-t-elle suffisamment de pistes cyclables ? – Article Nice Matin
  • Var Matin – Votre ville a-t-elle suffisamment de pistes cyclables ? Article Var Matin
  • Terra Eco – Votre ville est-elle une championne des pistes cyclables ? Article Terra Eco
  • Weelz – Geovelo lance une carte interactive des aménagements cyclables Article Weelz
  • Cycloblog – Carte des aménagements cyclables en France Article Cycloblog

 

De nouvelles données sont apparues

C’est le constat très positif que nous avons pu observer : en à peine un an, plus de 2 500 kilomètres d’aménagements cyclables ont été ajoutés dans les OpenStreetMap à l’échelle nationale. On hâte de voir comment cela va évoluer !

 

Et la suite ?

Nous allons continuer à mettre à jour le site régulièrement. Nous devons déjà intégrer les nouvelles régions françaises.

Et puis comme nous voulions voir plus grand et pouvoir comparer la France avec ses pays voisins, nous avons décidé de lancer en mars 2016 le grand frère de amenagements-cyclables.fr : le site www.bicycle-facilities.com qui permet d’avoir les statistiques en termes d’aménagements cyclables de tous les pays du monde.

bicycle-facilities

Et vous, avez-vous déjà consulté la carte des aménagements cyclables ?

La cartographie chez Geovelo, comment ça marche ?


Chez Geovelo on adore les logiciels libres. Celui sur quoi tout repose est OpenStreetMap. Cette base de données cartographiques ouverte est constamment mise à jour et propose des données sur le vélo de plus en plus précises. Nous sommes les premiers contributeurs professionnels français sur OSM.

Cartographes tous terrains
D’ordinaire le maximum de contributions se font depuis notre bureau basé à Tours par Benoit et Elisa (photos). Une fois les données fournies par la collectivité renseignées sur OpenStreetMap nous listons tous les tronçons à contrôler sur le terrain. Avant de partir, nous avons marqué sur une carte toutes les voies munies d’un aménagement cyclable depuis trop peu de temps pour que l’on puisse les voir sur des images satellite.

Dans ces cas-là, pas d’autres possibilités que d’aller sur le terrain. Cela permet aussi de mieux se rendre compte de la réalité et d’observer les pratiques des cyclistes que l’on croise !

Contre vents et marées
Une fois sur le terrain il « suffit » de se rendre à tous les endroits que nous avons marqué sur la carte. Le soleil tape fort, alors on s’arrête à l’ombre pour cartographier les tronçons/voies sur JOSM, l’éditeur d’OpenStreetMap. Une fois toutes ces données renseignées et vérifiées il ne nous reste plus qu’à les importer elles aussi sur OpenStreetMap.

Et contre la montre
Nous n’osons pas estimer le nombre d’heures de cartographie acharnées nécessaires pour mettre à jour toutes les données relatives au vélo dans une agglomération comme celle d’Orléans. En général on procède en commençant par les communes limitrophes pour terminer sur la ville principale. Il y a beaucoup à faire, surtout par exemple autour de la ligne B du tramway mise en place il y a 4 ans.

Pour une carte plus aboutie
Tout cela est important pour que le calcul d’itinéraire vélo soit le plus optimisé possible et pour vous apporter la plus grande précision possible sur vos trajets. N’hésitez pas à nous signaler un nouvel aménagement quand vous en rencontrez un en chemin ! 😀

Kikekoidontou

Geovelo

Maintenant que l’on vous a expliqué les raisons de la création de ce blog, il est temps que l’on se présente !

Pour commencer, d‘où vient Geovelo ?
A l’origine, c’est Benoit, fervent défenseur du vélo, qui se met en tête de créer un site internet permettant de calculer un itinéraire pour les cyclistes. Il faut se souvenir qu’à l’époque (il y a presque 10 ans !) il n’existe aucun service du genre et qu’il s’agit là d’un projet ambitieux et complexe.

Benoit se tourne alors vers l’école d’ingénieur Polytech’Tours pour l’épauler sur ce beau projet. Et c’est suite à l’arrivée de Gaël, Docteur en informatique, que le concept se concrétise avec une première version du site internet en octobre 2010. Le service n’est alors disponible que sur l’agglomération de Tours qui remportera un prix pour cette innovation.

Depuis Geovelo est disponible dans la plupart des grandes agglomérations françaises et propose même des itinéraires partout en France. Mais bien sûr l’équipe ne s’est pas arrêté là et de nombreuses fonctionnalités sont apparues au fil des versions (disponibilités Vélib’, balades, météo, actualités etc.) et nous planchons sur beaucoup de belles nouveautés !

Quel est l’objectif de Geovelo ?
Geovelo a pour objectif de favoriser l’utilisation du vélo au quotidien en offrant des outils gratuits pour les cyclistes.
L’idée principale est de proposer des itinéraires « cyclables », c’est à dire prenant en compte les aménagements cyclables, les voies à faible circulation automobile et évitant les pentes. Bref, nous cherchons des solutions pour faciliter la vie des cyclistes et leur permettre de faire du vélo en toute tranquillité !

Qui fait quoi ?
Chez Geovelo nous sommes 6 :

Capture d’écran 2015-12-09 à 17.06.32
Il y a Benoit, comme vous l’aurez compris il est à l’origine du projet, et il ne se déplace jamais sans son vélo ! Son passe temps favori, c’est cartographier les aménagements cyclables. Il est également le commercial de l’équipe.


Capture d’écran 2015-12-09 à 17.06.40
Gaël est à la fois gérant (il s’occupe notamment de tout un tas de paperasse) et directeur technique / manager chez Geovelo. Il est là depuis le début du projet il a donc une vision globale sur les fonctionnalités et les évolutions futures de Geovelo.


Capture d’écran 2015-12-09 à 17.06.49
Mathieu est officiellement notre développeur Android. Cependant il s’occupe de bien d’autres sujets ! Il travaille également sur le backend et se positionne comme architecte technique.


Capture d’écran 2015-12-09 à 17.06.59

Antoine est doctorant en informatique. Il travaille donc la moitié du temps à faire de la recherche sur des sujets liés à Geovelo (on y reviendra dans un futur article) et sur l’algorithme de calcul d’itinéraire vélo et l’autre moitié du temps sur notre site internet !


Capture d’écran 2015-12-09 à 17.07.12

Evan est en charge du développement iOS de l’application. Il est en apprentissage et prépare un diplôme d’ingénieur.

 


Capture d’écran 2015-12-09 à 17.07.06

Enfin, Yves-Marie s’occupe de toute la partie communication et contact partenaires. C’est aussi lui qui répond à vos mails et anime les réseaux sociaux.


Comment on s’organise ?
IMG_20151103_151457Nous fonctionnons en mode « start-up ». L’entreprise étant installée en pépinière & incubateur d’entreprises, les échanges et contacts sont nombreux.

Au sein de l’entreprise, le fonctionnement reste simple : pas de réunions de 2 heures ou de « process » complexes. Chacun a son mot à dire et nous essayons de prendre le temps de discuter de tout sans avoir peur de remettre en question notre travail.

Quelles sont les valeurs de l’entreprise ?
Le vélo déjà ! Depuis peu, Geovelo a acheté ses propres vélos pour pouvoir les mettre à disposition de toute l’équipe. Et nous encourageons tout ce petit monde à venir au travail à vélo.

Les données ouvertes ensuite. Un projet tel que OpenStreetMap fait partie de l’ADN de Geovelo. C’est grâce à ce projet que nous mutualisons nos efforts cartographiques autour des aménagements cyclables. Nous nous positionnons aujourd’hui comme l’un des principaux contributeurs en France.

Nos utilisateurs enfin. Nous mettons un point d’honneur à lire attentivement les retours des utilisateurs puisque c’est pour eux, et pour vous, que nous développons Geovelo.

Nous aurons l’occasion d’en reparler ! Bonne fin de semaine à tous, et à vélo ! 🙂

Embarquement immédiat !

Sur un navire des l'USCG, un lot de bicyclettes est soulevé au moyen d'une grue, voir ici: http://historylink101.com/wwII_b-w/d-day/onboat2/IMG_4223.html L'US Army (les paras de 1942 jusqu'en février 44) et l'USAAF se voient allouer des bicyclettes (pour partie des modèles militaires pour d'autre des modèles civils provenant des villages environnants au Royaume Uni). L'armée US a ses propres modèles (en deux types : homme barre de cadre horizontale légèrement arrondie standardisé en octobre 42 et femme cadre en " V " standardisé en février 43. Hormis le cadre, selle et le pignon le reste est identique) les fabricants sont Huffman Manufacturing Co & Westfield Manufacturing Co seuls des détails mineurs différencient les deux fabrications, garde-boue, dessin du plateau. Mais tout est interchangeable, vers la fin de la guerre la forme arrondie laisse place à un tube de cadre horizontal. Un de ces cycles est au musée de Ste Mère Eglise. Voir ici l'utilisation de vélos dans l'USAAF : http://www.flickr.com/photos/mlq/2209600952/in/pool-autresphotosnormandie Le modèle présent ici est le BSA MkV anglais (en aucun cas il ne ressemble au modèle US militaire). Voir ici : http://www.flickr.com/photos/mlq/2209638390/in/pool-autresphotosnormandie Ne pas oublier que de nombreux navires américains ont transporté des troupes britanniques vers les plages. De plus ce sont des BSA anglaises qui sont utilisées en grand nombre sur les terrains d'aviation, le moyen le plus utilisé pour les déplacements du personnel non navigant sur les ALG. En regardant les photos d'alors, il semblerait même que les vélos anglais étaient beaucoup plus nombreux que les Huffman américains. Il n'est donc pas choquant de voir des bicyclettes anglaises sur des bateaux des US Coast Guards. Pour l'anecdote, on peut signaler que parfois les bicyclettes furent offertes aux civils riverains des ALG lors du départ des Groups pour l'Est de la France. Ce fait est signalé pour au moins 2 Groups.

Il y a de ça 2 ans, 3 mois, 24 jours, 10 heures et 14 minutes, on ouvrait un blog pour vous expliquer notre façon de penser et vous raconter nos extraordinaires aventures.

Puis le développement du site et des applications a repris le dessus petit à petit et nous a malheureusement éloignés ! Mais aujourd’hui tout ça c’est fini, on revient plus motivés que jamais !

A quoi le blog va-t-il servir ?
Ce qui nous manquait depuis tout ce temps c’était d’avoir un contact avec nos utilisateurs, pouvoir vous décrire comment on réfléchit mais également vous parler de ce qui nous plait, ce qui nous dérange, ce qui nous motive ou encore ce sur quoi on s’interroge !

Qui écrit ces articles ?
Une personne est en charge de la gestion et de la modération du blog, c’est moi, Yves-Marie, étudiant en dernière année à l’Institut d’Administration des Entreprises à Tours ! Je suis en alternance chez Geovelo et suis chargé de la communication et du développement marketing de l’entreprise ! Je m’intéresse au sport, au vélo (évidemment), à la musique, et tout ça sur mon temps libre ! J’espère vous offrir du contenu enrichissant, qui saura vous faire agir et réagir !

Tous les membres de l’équipe pourront participer et rédiger des articles sur le blog Geovelo, sans rentrer dans le détail, l’équipe est composée de 6 membres actuellement. Cela fera l’objet du prochain article du blog  !

De quoi parlera-t-on ensemble ?
Des projets de Geovelo, de notre quotidien mais aussi d’actualités autour du vélo ou des technologies employées, des bonnes adresses que l’on peut connaitre, des évènements que nous vous conseillerons ou encore des équipements qui nous paraissent innovants, originaux ou utiles !
L’idée ici est que nous discutions ensemble de ces différents sujets et que vous puissiez nous donner votre avis en laissant la place à vos réponses, recommandations et opinions !

Quel sera le ton employé ? 
Nous aimons l’humour et la légèreté, nous allons donc essayer de le retranscrire dans nos articles. Nous aborderons des thèmes divers et variés en essayant de garder une ligne éditoriale qui nous représente !

A qui s’adresse le blog Geovelo ?
A tous les utilisateurs du site www.geovelo.fr ou des applications mais également à toutes les personnes intéressées par la pratique du vélo !

L’objectif de notre site est de favoriser l’utilisation du vélo au quotidien c’est pourquoi nous nous adressons à la fois aux cyclistes aguerris mais aussi aux parfaits débutants !

L’intérêt du blog ?
Vous tenir au courant des avancées du projet ainsi que des différentes idées que nous avons ! L’idéal serait qu’une communauté voit le jour rapidement pour que nous puissions avoir une véritable interaction et que nous puissions faire grandir Geovelo ensemble ! Votre avis compte énormément pour nous, cela nous permet de mieux répondre aux attentes des cyclistes et des utilisateurs comme vous !

Quand est-ce qu’on publiera ?
1 fois par semaine nous parait être la meilleure fréquence ! Nous ajusterons sûrement en fonction de vos retours ! En espérant avoir suffisamment de thématiques à traiter pour tenir ce rythme ! On compte sur vous pour nous donner des idées 😉